Un chantier maîtrisé et attentif à son environnement
   
Un chantier est une période nécessaire pour qu’un projet puisse éclore et que les riverains et usagers puissent en tirer les bénéfices.

Conscients de l’inévitable lot de nuisances qu’il génère en phase travaux, les partenaires du projet mettront tout en œuvre afin de les limiter au mieux.

L’expérience de chantiers similaires et en particulier celui de l’étape 1 permettront d’optimiser le dispositif d’accompagnement.

Les techniques utilisées

Deux techniques seront utilisées pour réaliser les travaux sur le prolongement de la ligne 4 :

  • en souterrain sur environ 800 m, entre l’arrière station Mairie de Montrouge et l’avant-station de Bagneux ;
  • en tranchée, à ciel ouvert, sur environ 1 200 m, entre l’avant-station de la station Bagneux et l’extrémité du tunnel d’arrière-station.

Les principales mesures pour limiter les gênes

Afin de limiter les nuisances générées par les chantiers à ciel ouvert, plusieurs dispositions ont été prévues :

  • le phasage des travaux par « tronçons », pour maintenir l’accès aux services publics, logements, commerces, écoles, hôpitaux…ainsi que la circulation et le stationnement des
    véhicules ;
  • la remise en état de la chaussée et des plantations d’arbres après travaux.


Vues de l’avenue Henri Barbusse à l’issue des travaux


(Photomontage)


(Photomontage)